Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Bien choisir son rouleau de massage : nos bons conseils

Bien qu’un rouleau d’automassage soit un produit très simple de par sa conception et sa forme, le choix ne doit pas se faire totalement au hasard. Vous trouverez ci-dessous une présentation des principaux types de rouleaux, de façon à y voir plus clair quant aux différents modèles disponibles sur le marché.

Les rouleaux lisses

Pour débuter les automassages, un rouleau dont la surface est lisse est généralement préférable.
Ce type de rouleau est constitué de mousse, dont la fermeté varie en fonction de la matière.
La matière a un impact sur « l’intensité » de l’automassage, et également sur la durée de vie du rouleau (plus il est ferme, moins il se déformera rapidement au fil des mois).
-Rouleau d’automassage en mousse EVA (Ethylene-vinyl acetate)
Les rouleaux constitués de mousse EVA sont parmi les plus répandus, notamment car cette matière résiste bien à la déformation au fil des mois d’utilisation.
La mousse EVA offre une fermeté moyenne, intéressante aussi bien pour débuter que pour des personnes ayant déjà une certaine habitude des automassages.
-Rouleau d’automassage en polyéthylène
Souvent de couleur blanche, ces rouleaux font partie des moins fermes. Ils peuvent convenir pour débuter ou pour une utilisation peu fréquente (la déformation du rouleau apparaît rapidement).
-Rouleau d’automassage en polypropylène expansé (PPE)
Généralement de couleur noire, ces rouleaux sont faits d’une mousse très ferme, idéale pour des personnes qui ont déjà l’habitude des automassages et/ou qui en pratiquent très régulièrement.
La durée de vie est évidemment longue, cette matière résiste longtemps avant de commencer à se déformer, c’est clairement un avantage de ce type de rouleau.
-Rouleau d’automassage en mousse EVA (Ethylene-vinyl acetate)
Les rouleaux constitués de mousse EVA sont parmi les plus répandus, notamment car cette matière résiste bien à la déformation au fil des mois d’utilisation.
La mousse EVA offre une fermeté moyenne, intéressante aussi bien pour débuter que pour des personnes ayant déjà une certaine habitude des automassages.

Les rouleaux avec reliefs

Après avoir pratiqué des automassages avec un rouleau lisse pendant quelques semaines ou quelques mois, vous constaterez normalement une amélioration de la qualité de vos tissus musculaires. Certains automassages qui étaient désagréables et/ou douloureux au début ne le seront plus par la suite. A ce moment-là, il peut être intéressant de passer à des automassages plus intenses et plus profonds, procurés par des rouleaux dont la surface n’est pas lisse.
Les reliefs présents sur ces rouleaux diffèrent au niveau de la forme, de l’épaisseur et de la matière. Il est donc important de tenir compte de ces paramètres qui ont un impact direct sur l’intensité de l’automassage. Il est évident que plus les reliefs sont prononcés et faits d’une matière rigide, plus la pression appliquée est grande et le massage profond (et possiblement désagréable lors des premières utilisations).